Un trait d'union entre passé, présent et futur

Un Écomusée... un territoire.. une histoire.

Implanté sur le site de la Ferme-Château de Treignes, imposante bâtisse datant pour sa partie la plus ancienne du XVIe siècle, l'Écomusée du Viroin propose à ses visiteurs et usagers de (re)découvrir le patrimoine rural de l'Entre-Sambre-et-Meuse et, par ce biais, le passé de notre société et ses mutations du XVIIIe au XXe siècle. Le musée se veut une illustration du savoir-faire technologique des communautés villageoises, mais également un miroir des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé la région de l'Entre-Sambre-et-Meuse depuis deux siècles. Au travers de recherches scientifiques, de la valorisation d'une vaste collection (outils, mobiliers, machines agricoles, affiches...), d'événements, d'animations pédagogiques, c'est tout un savoir et toute une histoire qui se transmettent et se partagent. Ancré dans son temps, l'Écomusée du Viroin oeuvre également à valoriser les réflexions actuelles sur la ruralité et sur la notion de développement durable.  

Rue Eugène Defraire 63 5670 Treignes

Les événements à venir 

Dernier dimanche du mois


Démonstration de fabrication de sabots

du 07 au 10 août 



Stage Feu&Fer


le 08 août

Atelier pratique
"Dans l'atelier du Sabotier"

Réserver son ticket en ligne
Avec simplicité et en toute sécurité

L'Objet du mois

Acquisition d'une collection de cuisinières-jouets 

La cuisinière en métal est un meuble qui s'est popularisé et démocratisé à la fin du 19e siècle grâce à l'essor d'une industrie métallurgique qui a été florissante au 20e siècle. Héritière du feu ouvert de la cheminée pour la cuisson des aliments et le chauffage du logis, la cuisinière a progressivement occupé tous les foyers. De plus la cheminée, chargée de significations symboliques, l'a accueillie en lui transmettant en partie son héritage culturel. Le feu enfermé du fourneau qui assure une meilleure maîtrise de la chaleur a modifié les pratiques de la cuisson des aliments. La cuisinière devient un meuble à part dont on soigne la décoration et le style qui s'adapte au goût du jour. Plus récemment au cours de la seconde moitié du 20e siècle, elle perd toute personnalité propre pour se fondre anonymement dans un ensemble fonctionnalisé.


Chargée de toutes ces significations, la cuisinière a rapidement fait partie de la panoplie des accessoires de maisons de poupées. Elle a conquis ses lettres de noblesse lorsque, à l'instar de son modèle, munie de tous ses accessoires, casseroles et poêles, elle a accueilli une vraie source de chaleur et permis la cuisson des aliments. Les fabricants de jouets les plus célèbres ont proposé leurs catalogues des modèles réduits de cuisinières reproduisant les originaux jusque dans leurs moindres détails.


L'Écomusée du Viroin a acquis en 2017 une des plus importantes collections de cuisinières-jouets d'Europe. Elle sera présentée dès décembre 2018 dans le cadre d'une exposition thématique originale sur le site de la Ferme-Château de Treignes.

Ils nous soutiennent