FR EN NL

Un trait d'union entre passé, présent et futur

Suite à la propagation du coronavirus, 

l’Écomusée du Viroin sera fermé jusqu'au 03 avril inclus.

Les bureaux restent accessibles du lundi au vendredi 

de 9h à 12h et de 13h à 17h.

Merci de votre compréhension.


Un Écomusée... 

                      un territoire..

             une histoire.

           Implanté sur le site de la Ferme-Château de Treignes, imposante bâtisse datant pour sa partie la plus ancienne du XVIe siècle, l'Écomusée du Viroin propose à ses visiteurs et usagers de (re)découvrir le patrimoine rural de l'Entre-Sambre-et-Meuse et, par ce biais, le passé de notre société et ses mutations du XVIIIe au XXe siècle. 


              Le musée explore et questionne les savoir-faire artisanaux des communautés villageoises. Il est également un miroir des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé la région de l'Entre-Sambre-et-Meuse depuis deux siècles. Au travers de recherches scientifiques (DIRE-ULB), de la valorisation d'une vaste collection (outils, mobiliers, machines agricoles, affiches...), d'événements et d'animations pédagogiques, le musée vous invite à plonger dans l'histoire populaire des campagnes wallonnes. Ancré dans son temps, l'Écomusée du Viroin oeuvre - enfin - à valoriser les réflexions actuelles sur la ruralité et sur la notion de transition écologique.  

63 rue Eugène Defraire 5670 Treignes


Les événements à venir
 

Suite à la propagation du coronavirus, 

l’Écomusée du Viroin sera fermé jusqu'au 03 avril inclus.

Les bureaux restent accessibles du lundi au vendredi 

de 9h à 12h et de 13h à 17h.

Merci de votre compréhension. 

 


L'objet du mois

La tannerie

 

La tannerie a pour but de transformer la peau, tissu fibreux, en un composé imputrescible et serré qui est le cuir. On emploie à cet effet le tanin ou acide tannique contenu en particulier dans l’écorce du chêne.

Avant d’être transformé en cuir, les peaux subissent toute une série d’opérations rigoureusement codifiées qui commencent par le ramollissement des peaux par immersion dans des bains (reverdissage) et par des étirages en tous sens (foulage). La peau est ensuite nettoyée à l’aide de grands couteaux (craminage), puis épilées (débourrage). Le processus se poursuit par immersion, gonflement et fermentation des peaux.




 

Ils nous soutiennent...