Un trait d'union entre passé, présent et futur

Un Écomusée... un territoire.. une histoire.

Implanté sur le site de la Ferme-Château de Treignes, imposante bâtisse datant pour sa partie la plus ancienne du XVIe siècle, l'Écomusée du Viroin propose à ses visiteurs et usagers de (re)découvrir le patrimoine rural de l'Entre-Sambre-et-Meuse et, par ce biais, le passé de notre société et ses mutations du XVIIIe au XXe siècle. Le musée se veut une illustration du savoir-faire technologique des communautés villageoises, mais également un miroir des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé la région de l'Entre-Sambre-et-Meuse depuis deux siècles. Au travers de recherches scientifiques, de la valorisation d'une vaste collection (outils, mobiliers, machines agricoles, affiches...), d'événements, d'animations pédagogiques, c'est tout un savoir et toute une histoire qui se transmettent et se partagent. Ancré dans son temps, l'Écomusée du Viroin oeuvre également à valoriser les réflexions actuelles sur la ruralité et sur la notion de développement durable.  

Rue Eugène Defraire 63 5670 Treignes

Les événements à venir 

Dernier dimanche du mois


Démonstration de fabrication de sabots

Dimanche 01 juillet 

Un voyage dans le temps à toute vapeur  Treignes, Village insolite

du 07 au 10 août 



Stage Feu&Fer


Réserver son ticket en ligne
Avec simplicité et en toute sécurité

L'Objet du mois

Le pic d'ardoisier

L'ardoise est un matériau tiré d'une roche métamorphique qu'on appelle "schiste ardoisier", qui fait partie de la grande famille des schistes. D'origine sédimentaire, les schistes ardoisiers ont été soumis, lors de plissements anciens datant de l'ère primaire, à de fortes conditions de pression à haute température, qui ont donné naissance à de nombreux massifs tels que le Massif ardennais, le Massif central, le Massif armoricain, Le Massif rhénan, le Pays de Galles, et certaines zones des Alpes et des Pyrénées.

Ces roches ont alors subi des transformations qui leur ont permis d'acquérir une nouvelle structure présentant des qualités particulièrement intéressantes : dureté, imperméabilité, compacité, plans de clivage parallèles.

Les couches géologiques concernées se présentent sous la forme de veines plus ou moins plissées dans l'ensemble des massifs montagneux du globe.

Pour le Massif ardennais, les plissements se sont formés sur plusieurs millions d'années (MA), au cours des époques cambrienne (vers -500 à -400 MA) et dévonienne (vers -325 à 295 MA).




Les ardoisières (video)



Ils nous soutiennent