Un trait d'union entre passé, présent et futur

Un Écomusée... un territoire

Implanté sur le site de la Ferme-Château de Treignes, imposante bâtisse datant pour sa partie la plus ancienne du XVIe siècle, l'Écomusée du Viroin propose à ses visiteurs et usagers de (re)découvrir le patrimoine rural de l'Entre-Sambre-et-Meuse et, par ce biais, le passé de notre société et ses mutations du XVIIIe au XXe siècle. Le musée se veut une illustration du savoir-faire technologique des communautés villageoises, mais également un miroir des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé la région de l'Entre-Sambre-et-Meuse depuis deux siècles. Au travers de recherches scientifiques, de la valorisation d'une vaste collection (outils, mobiliers, machines agricoles, affiches...), d'événements, d'animations pédagogiques, c'est tout un savoir et toute une histoire qui se transmettent et se partagent. Ancré dans son temps, l'Écomusée du Viroin oeuvre également à valoriser les réflexions actuelles sur la ruralité et sur la notion de développement durable.  

Rue Eugène Defraire 63 5670 Treignes

Les événements à venir 

18/11/2017 - 08/10/2018
Exposition temporaire 
1917-2017
Sous le signe de la Faucille et du Marteau 

Dernier dimanche du mois


Démonstration de fabrication de sabots

24/03/2018



Cabaret littéraire 

1917-2017. Sous le signe de la Faucille et du Marteau

 

L'Objet du mois

L'écorçoir

L'écorçoir appelé, selon les régions et les patois, peloir, pèlwé, pèla, pèleu, ou pêleu, l'écorçoir est resté d'usage courant dans toute l'Ardenne, tant française que belge, jusque vers la fin des années 40. L'usage des exemplaires en os est encore attesté à la fin du XIXe siècle (DELVAUX, 1890-91). Au 20e siècle, ils semblent avoir été systématiquement supplantés par des exemplaires en bois dont le biseau est recouvert d'une gaine en fer, ou par des exemplaires tout en fer.

Ils nous soutiennent