L'objet du mois de mars 2021 - l'enclume

Fig. 1. Enclume n°01514 de l'Écomusée du Viroin. Don Albert Malter. Photo Pierre Cattelain © Écomusée du Viroin.

Pierre Cattelain, Conservateur de l'Écomusée du Viroin


Enclume de maréchal-ferrant, inv. 01514. Don Albert Malter (1910-1994), agriculteur, forgeron et maréchal ferrant à Nismes, XXe siècle (voir enquêtes nos 40, 56, 68, 94, 95, 165, 167, 195 et 345 de l'Écomusée du Viroin ; voir aussi les Chroniques de l'Écomusée nos 4, 1989 - 13, 1992 - 22-23, 1994).



Une enclume est une masse de fer aciéré présentant différentes formes, sur laquelle on forge et martèle le métal, à chaud ou à froid. L’enclume 01514 (fig. 1), pesant plusieurs dizaines de kilos, est placée sur un billot de bois (la chabotte) qui la porte à hauteur de travail et assure l’élasticité nécessaire à la frappe sur le métal. La partie supérieure plate de l'enclume, cémentée, c'est-à-dire durcie par induction de carbone à haute température, est appelée table.


Une des extrémités est conique et ronde, c'est la bigorne, l’autre est carrée, c'est le cul. La bigorne permet de façonner des objets arrondis, comme le fer à cheval.  

La table présente une ouverture carrée, l’œil, afin de permettre à un poinçon ou burin quelconque de ressortir après avoir percé de part en part une pièce métallique comme un fer à cheval sans heurter la table de l'enclume (fig. 2). Cet œil peut aussi recevoir le tenon de divers outils tels qu'un tranchet, un cône, une étampe, une contre-étampe, une cloutière, un griffon ou un dégorgeoir.


Le tranchet d'enclume (fig. 3) sert à trancher le métal par l'action d'une partie active en forme de coin, dont le fil entaille la pièce à couper, qui est "poussée" par le marteau jusqu'à ce qu'elle soit séparée en deux morceaux.

Fig. 2. Enclume n°01514 de l'Écomusée du Viroin (détail). Don Albert Malter. Photo Pierre Cattelain 

© Écomusée du Viroin.​

Fig. 3. Tranchet d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 4. Cône d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 5. Étampe d'enclume. Photo © histoiresdoutilsartisanaux.fr

Le cône d'enclume (fig. 4) est une sorte de réplique miniature et verticale de la bigorne ronde de l'enclume. La partie supérieure est constituée d'un cône de hauteur et de diamètre variables, qui permet de réaliser le cintrage d'une volute à chaud, l'enroulement et le calibrage d'un anneau ou amorcer une courbure, voire d'agrandir le diamètre d'un trou percé précédemment.

L'étampe d'enclume (fig. 5 et 6) permet au forgeron d'amorcer le début d'enroulement d'une volute, près de la forge, de la pointe ou du noyau de celle-ci, d'une façon tout aussi efficace qu'avec l'utilisation de l’arête de la table de l'enclume.


La cloutière d'enclume (fig. 7) sert à maintenir la tige du clou sans la déformer pendant que la tête est formée. Le tas est donc creux en son milieu pour permettre le passage de la tige.


Le griffon d'enclume (fig. 8) est un outil polyvalent, car il peut passer aisément du trou carré de l'enclume aux mâchoires d'un étau de forge. Sa partie supérieure est constituée de deux tiges parallèles qui peuvent être forgées dans la masse ou, plus souvent, soudées à l'arc sur un rectangle d'acier faisant office de support de la queue de l'outil, mais également de butée contre la table de l'enclume. Il sert à réaliser, tout comme le cône d'enclume, des cintrages de profilés pour obtenir des enroulements, à permettre au forgeron de réaliser les volutes complexes, ou plus simplement à des opérations comme détordre à chaud un ressort... Pour l'utiliser, il suffit de chauffer sélectivement la section de métal à cintrer, et de la placer entre les deux tiges avant de lui imprimer un mouvement de torsion dont le résultat est l'apparition progressive d'une courbure sur la pièce. Une griffe de ferronnerie permet d'aider et compléter son action.

Fig. 6. Utilisation d'une étampe d'enclume. Illustration http://www.klingenthal.fr/

Fig. 7. Cloutière d'enclume. Phototournevase.free.fr

Fig. 8. Griffon d'enclume. 

Photo © Angele Shop.​

Fig. 9. Dégorgeoir d'enclume. 

Photo © Angele Shop.

Fig. 10. Stèle funéraire d’un forgeron. Aquilée (Italie), Museo Nazionale. Photo Pierre Cattelain 

© Écomusée du Viroin.

Fig. 11. Forge de taillandier avec les deux soufflets et le travail de deux forgerons martelant à tour de rôle un lingot de fer sur une enclume. Traité sur les signes du Zodiaque, milieu du XIVe siècle, Pays-Bas méridionaux. Photo © Londres, British Library.

Le dégorgeoir d'enclume (fig. 9) est un outil de forme similaire au tranchet d'enclume, qui présente donc une partie supérieure en forme de coin, mais dont le tranchant est volontairement arrondi pour entamer le métal chauffé dans la forge sans le trancher. Il est employé pour les opérations de dégorgeage, qui consiste à créer une gorge au sein du métal.


L'enclume est un outil très ancien, d'essence divine : c'est une des accessoires d'Héphaïstos et de Vulcain, dieux forgerons de la Grèce et de Rome. Une très belle représentation d'enclume est représentée en bas-relief sur un monument funéraire d'Aquilée, dans la Vénétie-Frioul, dans le nord-est de l'Italie (fig. 10). Plus tard, au Moyen Âge, les représentations sont fréquentes (fig. 11). Enclumes et outils de forge sont également bien représentés dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (fig. 12).​


Cette enclume est présentée dans le nouvel espace "forge" de l'Écomusée du Viroin, réalisé par Fabian Galante et Dominic Thomas (fig. 13).

Fig. 12. Maréchal ferrant. Travail de la forge et outils. Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751–1772.

Fig. 13. Forge de l'Écomusée. Montage Fabian Galante et Dominic Thomas. Photo Pierre Cattelain 

© Écomusée du Viroin.

Légende des figures


Fig. 1. Enclume n°01514 de l'Écomusée du Viroin. Don Albert Malter. Photo Pierre Cattelain © Écomusée du Viroin.

Fig. 2. Enclume n°01514 de l'Écomusée du Viroin (détail). Don Albert Malter. Photo Pierre Cattelain © Écomusée du Viroin.

Fig. 3. Tranchet d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 4. Cône d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 5. Étampe d'enclume. Photo © http://histoiresdoutilsartisanaux.fr/outil.php?outil=Etampe_d_enclume

Fig. 6. Utilisation d'une étampe d'enclume. Illustration http://www.klingenthal.fr/

Fig. 7. Cloutière d'enclume. Photo © http://tournevase.free.fr/forge/index.html

Fig. 8. Griffon d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 9. Dégorgeoir d'enclume. Photo © Angele Shop.

Fig. 10. Stèle funéraire d’un forgeron. Aquilée (Italie), Museo Nazionale. Photo Pierre Cattelain © Écomusée du Viroin.

Fig. 11. Forge de taillandier avec les deux soufflets et le travail de deux forgerons martelant à tour de rôle un lingot de fer sur une enclume. Traité sur les signes du Zodiaque, milieu du XIVe siècle, Pays-Bas méridionaux. Photo © Londres, British Library.

Fig. 12. Maréchal ferrant. Travail de la forge et outils. Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751–1772.

Fig. 13. Forge de l'Écomusée. Montage Fabian Galante et Dominic Thomas. Photo Pierre Cattelain © Écomusée du Viroin.

L’objet du mois

L’objet du mois d’avril : la chaussure orthopédique


VOIR ARTICLE

L’objet du mois de février 2021 : le poêle


VOIR ARTICLE

L’objet du mois de janvier 2021 : le pelwé (le peloir) à écorcer le chêne

VOIR ARTICLE

0